Sihanoukville

Voyage Vietnam

Des plages ombragées équipées pour le repos, la détente et le farniente. Ces plages entrent doucement dans l’océan aux eaux bleues transparentes, non polluées de détritus ou autres déchets. Des Chaises longues et parasols, de nombreux abris en paillottes et des petits restaurants qui servent du poisson frais, complètent ces plages peu connues du grand tourisme et uniquement occupées les week-end par des habitants de Phnom Penh. Plusieurs hôtels de toute catégories vous fourniront un hébergement de qualité. Un endroit idéal pour la détente et la natation sans danger.

Petite ville provinciale, elle est vouée à un développement touristique important. Ses grandes plages de sable blanc font le bonheur des familles khmères alors que les touristes occidentaux partent pour la plongée autour de ses îles luxuriantes. La ville est schématiquement découpée en trois quartiers.

le centre-ville (downtown) : ce quartier central, loin des plages, regroupe les principales activités commerciales et administratives, la station de bus et le marché principal. Les hôtels et les restaurants y sont peu chers, en liaison avec un cadre de vie banal.

le quartier de Victory-Hill: ce quartier concentre la colline de Victory avec ses bars et restaurants (souvent français), le port et la plage de Victory, ainsi que la petite plage Hawai. c’est un quartier assez populaire, souvent fréquenté par les routards (back-packers) pour ses tarifs assez bas, y compris sur les plages.

le quartier d’Occheutal Beach regroupe les plus belles plages de Sihanoukville, autour du rond-point des Lions d’Or. C’est le quartier visé par les promoteurs locaux et étrangers en raison de la beauté des sites et de l’étendue des constructions possibles. La rue Serendipity regroupe l’essentiel des activités nocturnes du quartier, majoritairement fréquenté par des touristes européens et chinois.

Recemment à Sihannoukville l urbanisation a posé quelques problemes d’ordures. Malheuresement au Cambodge, la crasse ordurieres ne parfume pas seulement les rues des quartiers pauvres.

La ville est reliée à Phnom Penh par une voie ferrée (230 km) en mauvais état. De plus en plus, la majorité du transport de marchandises se fait par camions sur la très bonne route nationale 4 qui relie Phnom Penh et Sihanoukville en 4-5 h de temps. L’aéroport international de Sihanoukville, situé 12 km à l’Est de la ville, est géré par le groupe français Vinci mais aucun vol régulier n’y est effectif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *