La Fête Hàn Thuc – Fête des Aliments Froids

voyage vietnam sur mesure

Les Vietnamiens fêtent le Têt hàn thuc ou le Têt des aliments froids au 3e jour du 3e mois lunaire (le 26 mars pour cette année). Ce jour-là, toute la famille se régale de deux sortes de gâteaux de riz sucrés en forme de boulettes.

It s’agît du 3e jour de la 3e lune, on fête le Têt Han Thuc – la fête des aliments froids.  Les familles vietnamiennes préparent les « banh troi » et « banh chay » – des boulettes de riz gluant sucré. Les « banh troi » – gâteaux flottants sont farcis d’un morceau de sucre brut, pochés dans l’eau bouillante, servis dans une assiette. Les « banh chay » sont quant à eux farcis d’une petite boulette de pâte de graines de haricot mungo, servi dans un bol de soupe mélangée de la farine de tapioca.

voyage vietnam sur mesure

Quelle est l’origine de cette fête?

A cette date, on célèbre Jie Zhitui, un homme philosophe chinois. Il avait sauvé son roi, mais celui-ci a oublié son grand mérite. Jie Zhitui est retourné à son pays natal et vit avec sa mère dans une petite forêt. Après un certain temps, le roi a rapplé ses contributions et lui a demandé de retourner, mais il refusait. Le roi a brûlé la forêt pour faire sortir Jie Zhitui, mais celui-ci se laissa brûler vif plutôt que de revenir demander une charge. Dès lors, on ne consomme que des aliments froids à cette date, soit le 3ème jour du 3ème mois lunaire et refuser d’allumer le feu, pour ne pas raviver la douleur des âmes meurtries de ceux qui, comme Jie Zhitui, ont péri par le feu.

Malgré son origine chinoise, les Vietnamiens célèbrent cette fête de leur propre manière. A ce jour, on offre ces « banh troi » et « banh chay » aux ancêtres, en croyant que leur forme rappelle aux 100 œufs de la mère Au Co. Ces boulettes de riz sucrées sont offertes aussi aux rois Hung fondateurs du pays ainsi qu’aux deux sœurs Trung, lors des fêtes qui sont leur dédiées respectivement.

 Pour des raisons inconnues,  la coutume veut aussi que, durant cette journée de fête, les rencontres amoureuses soient multipliées par la chance. Les jeunes garçons et filles se promènent au bord des rivières, des ruisseaux, ou des lacs, et s’adonnent à diverses traditions telles que jeter des fleurs au fil de l’eau. La croyance veut que le destin soit favorable à l’union d’un couple, si les fleurs jetées par eux venaient à se joindre. Ce jour de fête marque également le succèsde la production de la soie. En effet, selon la tradition, les jeunes filles vont cueillir des feuilles de mûrier pour les donner aux vers à soie pour accroître leur productivité.

voyage vietnam sur mesure

Boulettes de riz sucrées:

Les banh chay sont plus grands. Ce sont des boulettes un peu aplaties dans lesquelles on place en leur centre de la pâte de haricot mungo cuite qui servira de garniture. La cuisson est la même que pour le banh trôi, sauf qu’après être sorties de l’eau bouillante, elles seront placées dans un bol (trois ou quatre par bol) et arrosées de sirop et de farine de tapioca sucrée, avec au dessus quelques graines de haricots cuites. Avant d’être dégustés froids, ces gâteaux seront présentés avec des fruits frais sur l’autel des ancêtres comme offrandes.

Vous aimerez lire également :

– Les maisons tubes – Spécificité du vieux quartier de Hanoi

– La chique de bétel, une belle culture du Vietnam

– Goûter du thé, un plaisir esthétique des Vietnamiens

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *