Sapa, une perle dans les montagnes

C’est dans le nord-ouest du Vietnam, à 350 km d’Hanoi, au cœur du superbe massif montagneux qui s’étire à la frontière de la Chine et du Laos, que résident les tribus montagnardes les plus remarquables. Principale destination du Nord-Ouest, Sapa ( prononcez Chapa ) se cache dans une vallée superbe, dans in beau cirque de montagnes couvert de hameaux, proche de la frontière chinoise. Cette région magnifique est peuplée de plusieurs minorités ethniques : les Hmong et les Dzao.

Comme dans d’autres régions d’Asie, les influences extérieures ont peu à peu effrité la riche identité culturelle propre à tant de minorités ethniques vietnamiennes. Peu d’entre elles portent encore le costume traditionnel, à l’exception des femmes des villages reculés de l’extrême Nord du pays. Si l’introduction de l’électricité, de la médecine moderne et de l’enseignement représentent des avancées incontestables, cette évolution s’accompagne de l’abandon des traditions ancestrales.

Les minorités vietnamiennes jouissent d’une autonomie parfaite et, bien que la langue nationale officielle soit le vietnamien, les enfants continuent à apprendre leur propre langue. Policiers et militaires appartiennent souvent aux ethnies locales, bien représentées à l’Assemblée nationale de Hanoi.

Le mauvais état des routes rendait autrefois l’accès de Sapa difficile depuis Hanoi. Mais, depuis l’amélioration des routes, Sapa est désormais un endroit très touristique, cependant “ce pays bleu, comme on l’appelle, situé à 1650 m d’altitude mérite quand même le détour.

Presque quotidiennement, les Montagnards des environs endossent leurs costumes les plus chatoyants et font route vers le marché de Sapa. C’est le samedi que l’animation atteint son comble : voir les paysans allant au marché et retournant dans leurs villages et hameaux situés pour la plupart à moins de 3 km de la ville est un spectacle à lui tout seul.

Installé sur la grande place du village et sur les escaliers aux alentours, le grand marché a lieu le samedi : la plupart des ethnies de la région viennent y vendre leurs produits. Les Hmongs noirs, majoritaires sont reconnaissables aux ravissantes boucles d’argent portées par les femmes à leurs oreilles (parfois plusieurs superposées)

On observera aussi les jeux amoureux des adolescentes en âge de se marier (13 – 15 ans ) : vêtues de leurs plus beaux vêtements qui sont différents de ceux des femmes mariées, elles se retrouvent à la nuit tombée dans les recoins du marché ; non pas, pour vendre des babioles aux touristes, mais pour se rencontrer entre elles et faire la connaissance des garçons, à l’abri des regards indiscrets si possible. C’est ce qu’on appelle à Sapa ” le marché de nuit des amoureux “. Pour cette parade amoureuse, les jeunes garçons portent jusqu’à trois turbans autour de la tête. Ce rituel est loin d’être simplement folklorique mais tout à fait indispensable pour la cohésion sociale de ces groupes qui vivent dispersés, et c’est un facteur déterminant dans le système de reproduction du groupe pour éviter la consanguinité.

Autour de Sapa, des rizières en terrasses s’échelonnent sur les versants des montagnes et des randonnées sont organisées pour aller jusqu’aux hameaux où, avec un guide, on peut rencontrer les villageois et communiquer plus facilement avec eux.

Pour le climat, à Sapa, il faut se munir d’une petite laine, parfois même en été : n’oublions pas qu’on est à 1600 m d’altitude et la pluie est souvent menaçante, sans gêner véritablement et sans durer dans le temps. En, hiver, par contre, il faut se couvrir chaudement car il fait froid (0°) et humide : janvier et février sont les mois les plus froids et les plus brumeux. De mars en mai, le climat devient excellent la plupart du temps.

C’est en observant les photos que vous pourrez vous rendre compte de l’extrême richesse que nous dévoilons Sapa avec les costumes traditionnels, les sacs à pompons rouges, les ravissantes boucles d’oreille d’argent et ces enfants charmants qui viennent à votre rencontre dans un cadre bucolique.

Sapa, cela ne doit pas vous saper le moral : après une longue route assez sinueuse et une durée de car assez longue, la récompense est au bout du chemin.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <img src="">

Revenir en haut de la page