L’Ensemble des monuments historiques et impériales

agence de voyage sur mesure vietnam

Hué se trouve dans un territoire le plus étroit du Vietnam, elle est peu favorisée par la nature. Le climat est sévère avec des pluies et calamités naturelles sans compter des conséquences de longues guerres. Par sa création, en dehors de la population locale, des populations du Nord, du Sud, de la mer et de la montagne s’y sont installées.

Lieu transitoire du climat entre Nord et Sud du Vietnam, les jardins à Hué donnent des fruits tant d’origine du Nord et que du Sud. La nature de la musique et des chants de Hué s’influence sur le Nord et sur les traits spécifiques de la culture Cham du Sud. Les nuances d’ancienne Hué constituent une concentration, l’héritage et la mise en valeur des deux régions Nord, Sud.

Depuis le XVIème siècle, par des changements historiques, des communautés des Viets, Cham et d’autres ethnies ont été en mouvement constant; en particulier la marche vers le Sud “Nam tiên” initiée par le Seigneur Nguyen Hoang en campement militaire sur le territoire de Thuan Hoa en 1558.

agence de voyage sur mesure vietnamPendant près de 400 ans (1558-1945), Hué a été le chef de lieu des Seigneurs de Nguyen dans la Cochinchine “Dang Trong” en 1306. Capitale sous le règne de Tay Son, et capitale d’état de la dynastie de Nguyen, l’ancienne capitale de Hué d’aujourd’hui conserve encore des patrimoines culturels matériels et immatériels représentant de l’identité de l’esprit et de l’âme du peuple vietnamien. A travers des siècles passés, toute l’élite du Vietnam a été choisie et installée dans cette ville pour y bâtir une culture d’identité et un paysage naturel parfait. Parler de Hué, on pense immédiatement aux remparts, palais dorés, pagodes sombres et paysages naturels.

Sur la base spirituelle et matérielle créée à Hué au depuis le XIVème, des Seigneurs Nguyen (XVI-XVIIIème siècles), le règne de Tay Son (fin du XVIIIème siècle) et des empereurs de Nguyen (1802-1945) ont valorisé et ont construit sans cesse pour que Hué dispose d’un héritage particulier. Le patrimoine exemplaire est l’Ensemble de monuments de l’ancienne Capitale de Hué a été inscrit dans la Liste des Patrimoines culturels de l’Humanité par l’UNESCO.

La Citadelle est située sur la rive Nord de la rivière des Parfums coulant de l’ouest vers l’est, elle est composée par 3 remparts construits l’un après l’autre en direction homogène entre Sud et Nord. Ces remparts sont l’exemple de la combinaison du parfait mélange d’architecture de l’Orient et de l’Occident, installée dans un paysage naturel diversifié et pleins de symboles personnalisés à un point que tout le monde admet naturellement les parties prenantes de la Citadelle de Hué: ce sont le Mont d’Ecran Royal, la rivière des Parfums, ilôt de Gia Vien, îlot de Con Hen… Regarder à l’autre sens des bâtiments se mêlent dans la nature et on n’oublie que ce sont des mains d’hommes et femmes qui en créent.

Limité par un rempart en forme carrée (600 m de chaque côté) et 4 portes d’entrée – symbole de la Cité Impériale de Hué: la Porte du Midi, lieu d’administration suprême de la dynastie de Nguyen. À l’intérieur de la Cité Impériale c’est la Cité Pourpre Interdite, un peu plus loin c’est le palais de résidence de la famille royale.

La juste Voie Royale traverse la Cité Interdite, la cité impériale par axe central allant directement toute la ville de Hué et porte avec elle des bâtiments les plus importants de l’ancienne capitale de Hué: Nghinh Luong Dinh, Phu Van Lau, Ky Dai, Porte du Midi, Palais de l’Harmonie suprême, Palais de Can Chanh, Palais de Can Thanh, Palais de Khon Thai, Pavillon de Kien Trung… Autour de cet axe central, des centaines des ouvrages sont installés en harmonie avec la nature.

agence de voyage locale sur mesure au Vietnam

Plus loin vers l’ouest de la Citadelle, sur les deux berges de la rivière des Parfums, les tombeaux royaux des empereurs de Nguyen sont considérés comme réussites de l’architecture paysagère. Le tombeau royal, parfois comme un paradis de loisir lors de son vivant et par sa mort, un lieu éternel d’au delà de la vie. Portant sur ses sens, alors l’architecture des tombeaux royaux est tout à fait particulière au Vietnam.

Chaque tombeau royal des empereurs de Nguyen reflète une vie et les caractères de son maître se reposant: tombeau de Gia Long modeste mais grandiose par sa position en zone montagneuse et forestière; on y sens la force d’un général battant des centaines de combats; le tombeau de Minh Mang d’une grandeur dans l’harmonie entre la forêt et les lacs bien entretenus, comme on peut y voit une grande volonté d’un politicien de talent et des caractères d’un poète; le tombeau de Thieu Tri à la fois rigoureux, sombre et isolée en pleine campagne traduit en partie les non-dits d’un poète de talent pourtant impuissant de poursuivre les marches politiques fixées par ses prédécesseurs; le tombeau de Khai Dinh conçu comme un palais en Occident (construit en béton armé sur la pente d’un mont); le tombeau de Dong Khanh est marqué avec le mélange d’architecture occidentale et orientale; le tombeau de Tu Duc – lieu romantique et poétique est une création d’art humain. Le paysage et l’ambiance du tombeau de Tuc Duc ouvrent à tous visiteurs une image d’un empereur triste, impuissant par ses faibles caractères d’un poète connu…agence de voyage sur mesur vietnam

A côté des palais, remparts et tombeaux royaux, Hué conserve en elle de multiples architectures si identitaires et particulières attribués à la dynastie royale. L’art de décoration et de motifs est à l’apogée de l’harmonie. En parallèle à la Citadelle, en protection de 4 côtés; le bastion de Tran Binh Thanh en garde de la voie fluviale, le bastion de Tran Hai Thanh en garde de la voie maritime, le bastion de Passe du Col des Nuages “Hai Van Quan” en protection de la voie terrestre du Sud. Tout l’ensemble des remparts de la Citadelle a été construit pour but militaire mais peu de personne le voit grâce à la perfection d’art de l’architecture paysagère de Hué. L’Esplanade de Nam Giao – où l’empereur avait organisé des cérémonies célestes; l’esplanade de Xa Tac – cérémonie d’offrandes aux génies de la terre et du riz; l’Arène de Tigres et Eléphants – l’unique arène au Vietnam pour des batailles entre tigres et éléphants; Le Temple de la Littérature – où Conficcus est vénéré et des personnes gradées en Doctorat ont été gravées sur des stèles en pierre; Le Temple des Arts martiaux – vénère des généraux et docteurs en art martial; le Temple de Coupe de Jade “Hon Chen” – lieu de culte dédié à la sainte de Thien Y A Na… et bien d’autres monuments historiques et paysagers connus par tous comme la rivière des Parfums, le mont d’Ecran Royal, la Colline panoramique “Vong Canh”, mont de à fait Thai, les collines de à fait An, Passe de Thuan An… tous créent Hue comme un tableau parfait de la nature.

A Hué des jardins royaux de grande réputation comme jardins de Ngu Vien, de Thu Quang, de Truong Ninh, de Thieu Phuong… Cette composition des jardins royaux généralisée chez les habitants en combinaison avec des facteurs naturels existants crée une catégorie de jardin typiquement Huéen. C’est une ville des maisons-jardins bien tranquille et parfois sombre comme l’image d’une ancienne capitale. Chaque jardin reflète une imitation imagée de la Citadelle de Hué minimisée, un petit paravent remplaçant le mont d’Ecran Royal, un petit basin pour la rivière des Parfums, quelques pierres taillées pour les îlots de Da Vien, de Boc Thanh… Ces éléments de la géomancie mis en place en ordre avant, arrière, gauche, droit symbolisés… se trouvent avec des arbres fruitiers des 4 saisons, l’oiseau chantant. Cet espace est dédié aux grands littéraires pour la poésie, les chansons, des symphonies de Nam Binh, Nam Ai aux claires de la lune.

agence de voyage locale vietnam

Durant un siècle un demi, la capitale féodale avec une fondation confucéenne, et capitale du Bouddhisme pour un certain temps; à côté de ses palais royaux dorés, Hué conserve des centaines de pagodes silencieuses et sombres situées en montagne, en forêt autour de cette ville. Monsieur Amadou Mahtar M’bow – Ancien Secrétaire Général de l’UNESCO, a tout à fait raison de dire dans son discours de lancement du programme de conservation, protection et de restauration du Patrimoine culturel de Hué “Mais Hué n’est pas seulement un exemple de l’architecture, elle est aussi un haut lieu spirituel et un centre d’activités culturelles animées – là où le Bouddhisme et le Confucianisme s’impliquent en profondeur et entrent parfaitement dans les traditions locales pour nourrir un esprit de religion, une philosophie et une doctrine mentale particuliers”.

Lié à un régime féodal aux règlements et principes du Confucianisme, Menciusme; les fêtes et la musique de l’ancienne capitale se développent fortement mais restent attachées à l’identité nationale. A la Cour royale des fêtes telles que cérémonie céleste “Tê Giao”, cérémonie terrestre de Xa Tac, fête du Têt traditionnel Nguyen Dan, fête de Doan Duong, fête de Van Tho, et des cérémonies relatives à la Cour… Chaque cérémonie dispose des ses propres rituels mais l’âme centrale se compose en musique de rites royale. Dans la société, des fêtes populaires sont également très connues comme le festival du Temple de la Coupe de Jade “Hon Chen”, fête de la bonne pêche “Cau Ngu”, fête de lutte de corps “Sinh”, course des sampans, fêtes villageoises… en accompagnement avec des musiques populaires, folkloriques bien diversifiées. En parallèle avec la musique de Cour, une catégorie de musique de divertissements de Hué est connue par le monde entier comme une identité d’une région culturelle, à la fois simple et pure et sans aucun mélange. Il s’agit des danses huéennes des pièces de tuông Hué, des chants… tout cela devient maintenant une partie associée à la ville de Hué et à ne pas manquer lors de la visite de la ville. Hué continue toujours à conserver ses traditions culturelles, ses identités d’arts déléguées par ses fondateurs, ancêtres à notre génération.

agence de voyage locale vietnam

La musique de Cour Nha nhac (sous la dynastie de Nguyen) a été reconnue par l’UNESCO comme le Patrimoine immatériel et oral de l’humanité. Cette reconnaissance internationale encourage vraiment l’oeuvre de la conservation des traditions chez des Huéens.

Actuellement, Hué fait sans cesse des efforts pour devenir la ville de Festival du Vietnam. Organisé tous les deux ans, la population de la province de à fait à fait Hué accueille chaque édition du Festival avec grande joie. Dans l’esprit de grand nombre d’habitants, la ville de Hué est une ville du Festival typique car cette ville garde en elle des grands traits d’une ancienne capitale féodale où des bâtiments et ouvrages se trouvent en parfaite harmonie avec la nature et les traditions culturelles, arts, musique, gastronomies sont conservés et valorisés.

Avec un patrimoine digne d’un trésor national, Hué devient un symbole de la culture vietnamienne dans toute sa particularité ; la ville fait ses efforts dans un grand programme de conservation conforme avec des critères d’un patrimoine mondial. Nous sommes convaincus que le patrimoine de Hué sera toujours conservés, valorisés et elle restera éternelle pour le Vietnam, l’humanité; Hué restera pour toujours notre fierté.

La découverte la ville de Hue est incontournable pour les voyageurs qui souhaitent découvrir une ville typique au cours de leur voyage au Vietnam. Notre agence de voyage locale sur mesure est toujours prêt de vous proposer cette excursion à la croisée du nord et du sud du pays.