La cathédrale de Phat Diem

voyage vietnam nord

cathedral de phat diemLa petite ville de Phat Diem se trouve à une trentaine de kilomètres au sud de Ninh Binh. Avec le district de Bui Chu, elle forme le centre du catholicisme au Nord du Vietnam, étant le siège du premier évêché du pays. Près de la moitié de la population de cette région reste catholique, malgré l’exode vers le Sud en 1954. L’itinéraire Ninh Binh – Phat Diem est balisé par de nombreuses églises de campagnes, évoquant l’image de la campagne française au 19ème siècle. Construite en 1891 sous l’impulsion du père Six dans un style mariant l’architecture des pagodes bouddhiques et des églises catholiques (style d’ailleurs très symbolique de la nécessité, pour le catholicisme, de s’adapter à une culture fortement bouddhique pour y faire une place), la cathédrale de Phat Diem forme avec une dizaine de monuments en pierre et en bois qui l’entourent un ensemble architectural unique en son genre (à savoir la statue du christ-roi, le campanile, la chapelle St -Joseph, la Chapelle St – Pierre, la Chapelle du Coeur, l’église en pierre, le calvaire, la grotte de Bethléem, la chapelle du Sacré – Coeur de Jésus, la chapelle St – Roch).

cathedral de phat diemLa matière la plus utilisée pour la construction de la cathédrale est la pierre. Placée dans son temps, la Cathédrale de Phat Diem est une œuvre qui réunissait toutes les élites de la sculpture sur pierre. Celle-ci est en effet omniprésente. Elle forme les entrées courbées en arc, les hauts tours, et les sanctuaires. Elle constitue les piliers, les poutres, les mûrs et les balustrades. Elle s’est transformée de manière vivante en abricotier, en pin, en chrysanthème, en bambou, en dragon, en licorne, en tortue, en phénix. Elle vivifie de quelque manière les récits de la Bible, si bien conservés dans la Tradition chrétienne.

La visite de Phat Diem présente tout son intérêt, non seulement parce qu’elle permet de remonter l’histoire du catholicisme au Vietnam, mais également parce qu’elle vous conduit à la découverte d’une architecture exceptionnellement originale et des paysages typiques de la campagne vietnamienne. Au tomber du soleil, les sons de la cloche de la Campanile s’épandent dans l’atmosphère. Les toits courbés, les uns après les autres, se transforment en des cerfs-volants légendaires poussés par le vent dans le ciel, apportant avec eux les messages de la pierre, pour répandre la foi et faire connaître au plus grand nombre, toute la beauté culturelle et artistique de cette terre sacrée, cette terre qu’on appelle Phat Diem.

Phat Diem se trouve par d’ailleurs dans une région où se trouvent les villages de métiers les plus connus au Vietnam par la sculpture sur pierre. Si l’on croit à des documents historiques, certains d’entre eux existent depuis plus de mille ans. C’est le cas du village Nhoi, à Thanh Hoa, du village Kinh Chu, à Kim Mon – Hai Duong, ou encore de Ninh Van – Hoa Lu – Ninh Binh. Des traces immortelles du talent de ces villageois artisans sont encore là sur nombre de constructions et de sculptures : les stèles au temple de la littérature à Hanoi, les statuts à Lam Kinh – Thanh Hoa, les palais et tombeaux royaux à Hue, pour ne citer que ceux-ci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *